Pépinière Botanique de Vaugines - Gérard Weiner 
Route de Cadenet, 207 Chemin de Mont Senis, 84160 Vaugines - FRANCE
Tel. 04.90.68.15.59
Ne reçoit que sur RDV
Email : gerard.weiner@orange.fr

GPS N434617- E52416





La pépinière des plantes de terrain sec 

Vivaio paesaggista delle piante di campo secco per un giardino mediterraneo
Nursery landscape of plants for dry garden
Vivero paisajista de plantas para terreno seco para un jardin mediterràneo


Des plantes méditerranéennes de terrain sec supportant le froid 

Située en Provence, dans le Luberon à 400m d'altitude, avec un hiver froid, la température pouvant descendre jusqu'à -10° à -14°, et un été sec et chaud, la pépinière de Vaugines est une petite pépinière du Luberon  ouverte depuis 1991.

Localisée dans cet environnement rude la meilleure solution a été de multiplier les plantes de proximité afin de créer des jardins secs.

Ensuite, elle s'est spécialisée dans les plantes de paysages méditerranéens variés; grâce aux voyages, aux voyageurs, aux marcheurs, à nos correspondants et amis passionnés, la pépinière teste et s'enrichit de nouvelles espèces  sur son terrain.

Des plantes du pourtour de la méditerranée, mais aussi de l'ouest  des USA, Californie, Arizona, Texas etc.., du Maroc à la Crète de la Grèce à l'Espagne, de Turquie au Luberon,  de nombreuses espèces ont des caractères s'adaptant à nos situations à partir du moment où les biotopes sont proches : sous sol, températures, précipitations, vents, etc ..des graines de plantes locales sont récoltées aussi  dans le Var, les Alpes Maritimes, et les Bouches du Rhône .

La  pépinière  vend aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels , jardins botaniques etc..

Certaines plantes sont cultivées uniquement pour les clients du bord de mer, ou vivant dans des lieux sans trop de gel.

Le froid:certaines plantes résistent à -10° ...quelques jours ...les froids répétitifs comme on les a ici changent la donne, le mistral augmente d'environ 4° la sensation de froid, il peut faire donc -10°en froid statique et - 14°sous le vent, comme la température au sol n'est pas la même qu'à 1 mètre de hauteur, (variation de quelques degrés), nous indiquons donc la rusticité par zone z7-17°à-12°** z8-12°à -7°** z9 -7°à-1°** z10 -1°à +5°, il existe des  approches  fines avec z7a, z7b .L'humidité du sol et son drainage  transforme toutes ces données, nos observations se sont faites sur terrain draîné.

La pépinière pratique le semis pour toutes les espèces (mentionné dans le catalogue par un "s") et la bouture (pour celles (mentionnées dans les tableaux par un "bt").

Les époques de floraison seront bientôt classées 1.2.3.4 (les 4 saisons) .

 Les tailles adultes sont variables suivant les conditions climatiques et la nature du sol. 

Les espèces repérées dans le catalogue avec un "*" résistent au sec.


Epoque de plantation

L 'automne est favorable, dans certains endroits  où l'hiver est rigoureux, certaines plantes persistantes sont à mettre en terre en sortie d'hiver, pour ma part je plante toute l'année pour conserver certaines espèces, mais cela demande alors une surveillance quotidienne, en gros je plante de septembre à mai, avec une nette préférence pour les plantations d'automne /hiver/sortie d'hiver.

Les plantations doivent se faire dans la rigueur : les plantes deviennent indépendantes quand l'enracinement est suffisant, afin qu'elles captent nourriture et humidité dans le sol en profondeur.


Arrosages pour plantes de terrain sec

Trop d'eau  sera fatal à un sytéme racinaire logiquement adapté à la chaleur estival et au sec !Certains champignons  profitent de la chaleur  et d'une humidité anormale  pour  parasiter le système racinaire, provocant  l'étouffement de la plante qui peut  jaunir, noircir en trois jours, certains jardiniers pensent qu'elle a soif et arrosent un peu plus, finalisant le processus de destruction.

Une solution idéale est de faire une bonne cuvette à chaque plante et de la remplir une fois par semaine la première année de plantation en période chaude avant de stopper les arrosages. Pour ma part en faisant une plantation d'automne de pots anti chignon souvent je fais un arrosage ensuiteje n'arrose plus jamais sauf manque de pluie . Pour ceux qui sont absents de leur domicile une longue période de l'année, je ne prends aucun risque et installe un goutte à goutte finement réglè qui ne sert qu'un an .Pour les haies dont l'objectif est souvent de privatiser la vue rapidement, je laisse le goutte à goutte plusieurs années suivant le choix des plantes installées et suivant les circonstances.

Une surveillance, avec arrosages occasionnels, pour les deux années suivantes, peut, dans le cas de manque de pluies, donner de bons résultats.

Comme une bonne taille après la floraison...

Cela ne s'applique pas pour les plantations de gros sujets, ou les arbres plantés racines nues qui ont besoin d'attention plusieurs anneés, comme les tilleuls par exemple...

Bon à savoir, terrain sec oui mais comment faire pour approcher sa capacité à l'être ,et est il sec, très sec , voir très très sec ,on peut prendre en compte les précipitations ,la manière dont l'eau est absorbée, et aussi l'évapotranspiration , un algorithme se met en place intégrant ces différents paramètres indiquant un code de secheresse ,ou d'humidité.


Dessiccation et reviviscence

Phénomène habituel dans la garrigue au moment des fortes chaleurs, le feuillage de beaucoup de plantes semblent sécher  , on dirait que la plante est proche de l'heure fatale, en fait elle se met en protection pour évaporer un minimum, dès qu'il recommence à pleuvoir elle se regonfle et reprend son aspect normal. Une plante de terrain sec n'est quand même pas un tardigrade.


Pépinière écologique

Notre première expérience d'éveil à l'écologie remonte aux années 1972 à Vancouver au Canada où nous faisions parti d'un mouvement naissant d'une coopérative paricipative biologique.Nous ne faisons aucun traitement chimique ayant adapté notre culture pour cela.
Notre remarque quand à l'emploi des traitements artificiels (chimiques) :Les 6 premières années après l'ouverture de la pépinière ,nous faisions des traitements artificiels préventifs ,sur les semis contre la fonte ,sur les rosiers contre les multiples attaques insectes et maladies cryptogamiques ,pour avoir une plante devenue artificielle et faible laissée seule dans la nature ,du jour au lendemain on a  dit assez ! car notre corps profitait des traitements systémiques aussi sans trop savoir ,à l'époque ,où ces traitements nous entraînaient .Ce que je peux dire c'est que ne plus en utiliser ne nous a pas compliquer  la vie bien au contraire ,les graines des plantes sont devenues plus grosses ,les boutures plus faciles à réaliser ,nous avons éliminer toutes les plantes qui n'étaient pas à leur place face à cette nouvelle philosophie et avons refusé toute méthode de culture méttant les plantes en nécessaire perfusion dans tous les domaines ,intrants,chaleurs hors saison ,traitements .
Bien sur en cas de très gros coup dur ,nous agirons un peu comme les medecins avec les antibiotiques ,nous laisserons les plantes se débrouiller toutes seules face à l'agression ,et en dernière limite au  moment où cela deviendrait insupportable à gérer et sans solution des organismes de surveillance rattachés au ministère de l'agriculture  , nous nous retournerons vers un traitement lourd .Nous restons persuadés (on croise les doigts) que cela survienne un jour ,il faudrait que ce soit un nuage de sauterelles venant d'Afrique;....


Les plants sont cultivés
en g9 ; c 1, 4 L  anti chignon voir C2L anti  chignon, rarement plus gros.


AVERTISSEMENT SUR LE DISPONIBLE

Les plantes ne sont pas toutes disponibles tout au long de l'année, nous nous en excusons.La pépinière peut et préfère travailler sur commande pour des grandes quantités  de la même espèce.

Mode de paiement : chèque ,virement  ,Paypal ,liquide

Les envois de colis se font du lundi au mercredi sur devis.I send  plants toEurope after acceptance of an estimate 


Gérard Weiner est aussi, occasionnellement :

- Coorganisateur de l'événement les Automnales du Luberon Mireille de l'environnement 1998 ,récompensé par l'ARPE et la Région PACA
-
Conseil en création de jardin sec
- Conseiller technique au Parc du Lubéron dans le cadre de la création d'une plaquette sur les plantes tapissantes  indigènes de trrain sec

- Examinateur vacataire à l'ENSP  (ecole nationale supérieure du paysage de l'école de Versailles)
- Guide de ballades botaniques
- Formateur agréé chambre d'agriculture
- Conférencier :la flore méditerranéenne de différentes zones de la planète ,l'importance des champignons symbiotiques et sur la face cachée des plantes :les sous sols
- Intervenant  au programme 'zéro phyto'  de L'Agence Régionale Pour l'Environnement (ARPE) mis en place par le FREDON 

-Gérard Weiner participe à la sauvegarde de la proserpine (Zerinthia rumina ) dont la larve se nourrit  des feuilles d'Aristolochia pistolochia et rotunda qui ont du être déplacé durant les travaux des autoroutes du sud de la france (ASF), sous la direction des Ecologistes de l'Euzière MO:ASF ,la multiplication s'est faite à la Pépinière de Vaugines en Luberon

 -Journée d'éveil au monde vert pour les petits de l'Ecole Désiré Clary à Marseille, sous l'impulsion de  pp Petel architecte Mo/Bouygues

Ayant été délégué au sein du Parc du Luberon et ayant voté Natura 2000, Gérard Weiner est particulièrement sensibilisé et attentif aux questions écologiques ,partie prenante de la sauvegarde du monde végétal en danger ,adepte de la collaboration citoyenne et à l'échange des observations de terrain avec le milieu scientifique.

 

 

merci à © MartoCréation 




 



orostachys



Erythrina